Coronavirus : informations et conseils aux réseaux sur notre site coronavirus-franchise.com

Nous répondons gracieusement à vos questions sur la hotline Coronavirus-Franchise 0800944661 (appel gratuit)

Accueil » Actualités » Coronavirus : des secteurs économiques affaiblis, d’autres renforcés

Coronavirus : des secteurs économiques affaiblis, d’autres renforcés

À l’heure où la propagation du Coronavirus a pour impact un ralentissement de l’économie mondiale, de nombreux secteurs se voient affectés par l’épidémie. Toutefois, l’un d’entre eux semble épargné : celui la grande distribution. En effet, les achats de précaution liés à la rapide propagation du virus dans le pays ont entraîné une hausse considérable des ventes dans les enseignes de grande distribution française. Zoom sur les secteurs impactés et les records de vente de la grande distribution.

Des secteurs fragilisés par l’épidémie

Les restrictions imposées par le gouvernement ainsi que les précautions prises par les français impactent à la baisse certains secteurs économiques. Parmi les secteurs les plus touchés, on retrouve l’hôtellerie-restauration, le tourisme, l’évènementiel et les loisirs. Affaiblis par les nombreuses restrictions et annulations de voyage, 85% des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration se disent affaiblis économiquement par le Coronavirus (source : Groupement National des Indépendants de l’hôtellerie-restauration). En parallèle, le secteur de l’évènementiel souffre de l’annulation des nombreux salons du printemps : Salon de l’Agriculture écourté, Salon du Livre et du Tourisme annulés, Franchise Expo reporté… Meetings politiques et rencontres sportives se voient eux aussi restreints pour faire face à l’épidémie. Frappée de plein fouet par la crise du coronavirus, l’OCDE estime que la croissance française pourrait perdre 0.3 points sur l’année.

Un grand gagnant face au Coronavirus : le secteur de la grande distribution

Une semaine record pour la grande distribution

Saisis par la panique face à l’épidémie de Covid-19 qui se propage en France depuis plusieurs semaines, les français se ruent en magasin pour effectuer divers achats de précaution. Les produits de grande consommation ainsi que les produits frais ont connu une forte hausse depuis le 23 février. Au cours de la semaine du 24 février au 1ermars, les ventes ont évolué de 6,2% en part de marché, et de 5,4% en volume (source : Nielsen).

 

La distribution alimentaire a le vent en poupe

Les produits alimentaires et d’hygiène sont les principaux concernés par cette ruée en magasin. Les aliments concernés sont principalement des produits à longue conservation : pâtes (+103% de ventes), riz, conserves de légumes, briques de lait et eaux plates. Mais la hausse des ventes concerne également les mouchoirs et les produits de premiers soins tels que les gels désinfectants.

 

Le circuit online préféré à l’achat physique

L’ensemble du circuit de la grande distribution a connu une forte hausse. Pour les ventes physiques, les supermarchés et magasins de proximité ont enregistré la plus forte hausse des ventes avec une croissance de 8%. Mais sans surprise, ce sont les ventes en ligne qui ont connu la plus forte progression : +15% pour le secteur de l’e-commerce (drive et livraison à domicile), soit une progression trois fois plus élevée que pour les ventes physiques. Pour éviter tout risque de contamination lors de leurs déplacements physiques, les français semblent s’être rabattus sur la commande en ligne. La livraison à domicile a quant à elle progressé de 73% par rapport à la même semaine l’an passé.

 

Une évolution plus marquée en Ile-de-France

Si dans certains départements comme la Vendée, le Calvados ou l’Yonne, l’achat de produits de grande distribution n’a pas connu de hausse particulière, l’Île-de-France devance tous les autres départements en termes d’évolution des ventes. Dans les Hauts-de-Seine et les Yvelines, les ventes ont bondi de plus de 20%, et de 18% dans la ville de Paris.